Philosophie

 

Qu’est-ce que la médecine générale pour nous ?

Réalisation : Pont du Wéry asbl - août 2011 - © Pont du Wéry asbl - charte

Nous vous livrons ici quelques lignes de réflexion sur ce que constitue, pour nous, la médecine générale, et donc la pratique vers laquelle nous souhaitons tendre.


La médecine générale est une relation privilégiée entre un médecin et son patient ; à l'écoute l'un de l'autre dans la confiance réciproque.  Le médecin généraliste aborde son patient avec les yeux et les oreilles d'abord, puis essaie de préciser la maladie par l'examen clinique avec ses seuls dix doigts, et son stéthoscope, avant tout examen technique...

Le généraliste tente de percevoir le patient dans sa globalité et non pas comme la somme d'organes indépendants les uns des autres.  Il essaye de gérer les interactions entre ses différentes pathologies, ses différents traitements, ou encore ses différents spécialistes.  Il connaît l'histoire dans laquelle s'inscrit le patient et il a un rôle de mémoire dans cette histoire médicale grâce à la tenue du dossier médical global (DMG).

Pour le médecin généraliste, l'abord du malade ne peut se faire qu'en tenant compte de son environnement et de ses habitudes de vie.  L'environnement, c'est pour commencer le lieu d'habitation (hygiène de l'habitat, nuisances, ...) et l'environnement social (contacts et éventuels conflits,  solitude, ...), mais aussi l'environnement religieux et culturel (convictions et leurs éventuelles répercussions sur la santé, loisirs et leurs possibles risques, certificats d'aptitude sportive, ...) ou l'environnement professionnel (expositions, stress, rôle de médecin du travail pour tous ceux qui n'en ont pas, ...), ...  Les habitudes de vie, bonnes ou mauvaises (diététique, dépendances diverses, sédentarité, aide au sevrage tabagique ou autre, ...) influencent fortement non seulement les problèmes de santé mais aussi les propositions thérapeutiques.

Au delà de sa maladie, de son environnement ou de ses habitudes, la patient est, au yeux de son médecin, une personne à considérer également face à des normes ; normes à respecter, à adapter ou à contourner (médecine basée sur les preuves, médicaments soumis à autorisation, campagnes de prévention, ...) ; et à tous les contrôles que ces normes imposent (médecin contrôleur, mutuelles, INAMI, ...) ce qui amène dans la relation la dimension administrative (allocations, justifications, demandes d'autorisations, sans oublier les innombrables certificats et attestations...).


En dehors de sa relation privilégiée avec chaque patient, le médecin généraliste est également un intervenant dans les soins pluridisciplinaires de première ligne mêlant infirmier(e)s, kinés, pharmaciens et tous les autres paramédicaux des soins à domicile.

Il est conseiller, soutien et trait d'union avec les spécialistes et l'hôpital (de par son « carnet d'adresses », ses visites au patient hospitalisé, son rôle actif dans la préparation de l'hospitalisation ou de la sortie, ses explications des rapports de spécialistes...).

Le généraliste est également un scientifique, qui tente de se maintenir « up to date » grâce à sa formation continue, et de guider le patient à travers la jungle des informations reçues à la TV, trouvées sur Internet ou pire, issues du bouche à oreille...


Et puis il y a encore le médecin généraliste dans l'urgence, vraie ou fausse, et son cortège d'angoisses ; le médecin et tous les petits actes techniques (infiltrations, sutures, frottis, petite chirurgie, électrocardiogrammes, prises de sang, vaccins, ...) ; le médecin généraliste et la précarité, allant là où quasi personne ne va, collaborant avec les services sociaux ; le médecin généraliste avec les militaires ou les policiers (plusieurs d'entre nous étant agréés pour ces deux populations) ; ...


Et il y a surtout le médecin généraliste exerçant le plus beau métier du monde : celui de médecin de famille ; accompagnant ses patients d'une extrémité à l'autre de la vie, dans les plus grandes joies comme dans les pires souffrances, touchant à toutes les spécialités et s'investissant humainement de son mieux dans toute situation,  face aux douleurs physiques ou psychologiques, de la pédiatrie aux soins palliatifs à domicile...


Voici ce qui constitue notre quotidien, que nous souhaitions vous partager une fois par écrit, et que nous espérons vivre avec vous de nombreuses années encore...

Partage d’expérience, aménagement de nos horaires, service d’un secrétariat, enrichissement mutuel, remplacement, réunions de concertation, mise en commun d’expertises...


Nous nous sommes regroupés pour améliorer notre offre de soins et notre disponibilité


Nous vous invitons à découvrir notre vision de la médecine générale ci-dessous.